Rejoignez
votre espace dédié

Dommmages et Perte d'Exploitation

Savez-vous quels risques pèsent sur vos unités de production et vos actifs industriels ? Nous vous aidons à les évaluer, à mettre en place les mesures de prévention nécessaires et à choisir l’assurance la plus adaptée à votre profil : activité, surface, type et valeur des biens, moyens de prévention et contrats afférents (bail, sous-traitance, leasing,....)


Être contacté

Dommages aux Biens

La souscription d’un contrat Dommages aux Biens vise à prémunir votre entreprise des conséquences des évènements suivants :

  • incendie, explosion et chute de la foudre
  • dégâts des eaux
  • vol et vandalisme
  • bris de glace
  • catastrophes naturelles
  • tempêtes, grêle et neige
  • actes de terrorisme et attentas
  • émeutes et mouvements populaires
  • choc de véhicules terrestres
  • effondrement
  • bris machines et informatique
Nos recommandations

Nous recommandons de prévoir dans vos contrats un volet « Tous risques Sauf » qui va intervenir en cas de dommages matériels ayant une origine autre que celles listées ci-dessus, à condition qu’elle ne figure pas dans les exclusions. Grâce à cette garantie, nous avons par exemple fait payer à un assureur des dommages importants causés à l’isolant d’une toiture par des oiseaux.

 

Autre conseil essentiel, nous recommandons de bien valider les clauses d’assurance qui figurent dans votre bail de location. Le modèle optimal est la situation qui impose au propriétaire d’assurer ses murs et au locataire d’assurer son contenu. Chacun renonce réciproquement à recours l’un contre l’autre. Attention il faut également obtenir cette renonciation de la part de vos assureurs respectifs !

Boîte à Outils

Clause d’assurance

Pour recevoir notre proposition de clause d’assurance type rédigée par nos experts

Pertes d'Exploitation

En complément d’une assurance pour les dommages matériels directs, l’assurance des pertes d’exploitation permet à votre entreprise de compenser la perte de marge brute qui en découle et de continuer à faire face à ses charges fixes en couvrant les frais généraux permanents.

L’objectif est de replacer l’entreprise dans la situation financière avant le sinistre.

Dans le cas des sociétés de service, les pertes d’exploitations sont généralement remplacées par des frais supplémentaires d’exploitation qui permettent de couvrir les charges exceptionnelles engagées pour maintenir l’activité.

Nos recommandations

Attention à bien calibrer la période de votre couverture. Elle s’étend usuellement entre 12 et 36 mois et doit correspondre au délai nécessaire pour reconstruire votre outil de production après un sinistre majeur. Il faut bien intégrer dans votre estimation le délai administratif en cas d’enquête ainsi que la période nécessaire à la démolition, voire dépollution du site sinistré.

 

Attention également à bien dimensionner la Limitation Contractuelle d’Indemnité (LCI) de votre contrat d’assurance. Elle correspond à l’indemnisation maximum que versera votre assureur pour un même sinistre. Elle doit correspondre à la valeur du Sinistre Maximum Possible (SMP) majorée des Pertes d’Exploitation et de l’ensemble des frais.

Prévention et Protection du risque

Dans un marché des assurances de plus en plus tendu, il convient d’être attentif aux mesures de prévention et de protection de vos sites.

Les assureurs s’en remettent généralement aux règles de l’APSAD et vous demandent de leur fournir chaque année les certificats correspondants dont les plus courants sont :

– Q1 : Sprinkler

– Q4 : Extincteur

– Q5 : Robinet d’Incendie Armé (RIA)

– Q7 : Détection Incendie

– Q18 : Installations électriques

– Q19 : Thermographie infrarouge

 

Au-delà des équipements, il est essentiel de veiller à la bonne tenue générale de vos sites et d’appliquer les bonnes pratiques suivantes :

  • Ne pas stocker vos palettes en bois ou vos déchets le long du bâtiment
  • Prévoir un espace isolé et ventilé pour charger vos chariots électriques
  • Respecter la règle du « permis de feu » lorsque vous faite réaliser des travaux par point chaud
  • Veillez à capoter les éclairages qui se trouvent au-dessus du stockage pour éviter le risque de chute d’une ampoule brulante.
Boîte à outils

Permis de feu

Lorsque vous faites effectuer des travaux à chaud, respectez la règle du "permis de feu". Indiquez votre adresse e-mail si vous souhaitez en recevoir une copie.

Nos recommandations

Les sujets de prévention nécessitent une rigueur quotidienne qui peut naturellement se relâcher dans le temps. Il est donc essentiel de définir des règles et de désigner une personne référente, en charge d’y veiller au quotidien.

Si vous souhaitez échanger avec nos spécialistes sur la situation spécifique à votre entreprise, nous vous invitons à nous contacter en vous rendant ici.