Protégez votre entreprise avec la garantie « Homme-clé »

Protégez votre entreprise avec la garantie « Homme-clé »
    Comment faire face à l’absence des hommes et femmes primordiaux pour l’entreprise ?
    Aujourd’hui, les entreprises, quelle que soit leur taille (TPE, PME, ETI, grandes entreprises), ont de nombreuses solutions pour faire face aux dommages matériels et immatériels et leurs conséquences financières directes ou indirectes.
    Mais des pertes financières peuvent également surgir d’évènements touchant non pas les actifs matériels (outils de production, bâtiments, stocks…) ou immatériels (valeurs mobilières, titres de propriété intellectuelle) de l’entreprise, mais touchant les personnes.
    Que faire si une personne sur laquelle repose une part du chiffre d’affaires de l’entreprise est indisponible de manière inattendue ?

 

Qu’entend-on par « personne clé » ?

    Cette personne clé doit avoir un rôle économique déterminant dans l’entreprise. Sa fonction, ses responsabilités managériales, ses aptitudes et sa compétence contribuent de manière décisive au fonctionnement de l’entreprise.
    Il peut s’agir du dirigeant, mais également de tout autre collaborateur dont les fonctions managériales, commerciales, techniques, financières ou juridiques jouent un rôle déterminant dans l’activité de la société.
    Exemples :
  • le dirigeant ou un de ses adjoints
  • le commercial
  • le chef d’atelier
  • un collaborateur en mission sur un projet informatique, financier, marketing, qualité ou tout autre projet de haute importance structurelle pour l’entreprise
  • ou une personne ayant un savoir-faire « unique » au sein de l’entreprise : « nez » chez un parfumeur, directeur artistique dans une entreprise de mode, etc…

 

Quelles conséquences à l’absence des personnes clés ?

    Selon le secteur, la date de création et le niveau de développement de l’entreprise, l’absence de la personne clé peut entraîner un ralentissement de l’activité (voire une cessation des paiements).
    Les difficultés peuvent s’enchaîner comme par exemple :
  • une baisse de qualité dans la production ou le service
  • le ralentissement des commandes
  • un déficit de satisfaction des clients et/ou une perte de confiance
  • le désengagement de partenaires financiers
  • des difficultés financières périlleuses (sauvegarde, cessation des paiements…)

 

Une solution possible : la mise en place d’un contrat Homme-clé

    Pour pérenniser l’activité, il est possible de s’assurer contre les conséquences financières de plusieurs évènements touchant les personnes identifiées comme « clef » au contrat :
  • décès consécutif à une maladie ou un accident dans le cadre professionnel ou privé
  • perte totale et irréversible d’autonomie
  • invalidité permanente totale, supérieure à un certain pourcentage
  • incapacité temporaire totale au delà d’un délai convenu au contrat

 

    L’assurance « Homme-clé » est souscrite par et pour l’entreprise. Pour chacune de ces garanties, il est possible de définir le niveau des prestations, qui prennent deux formes :
  • versement d’un capital – décès, perte totale et irréversible d’autonomie, invalidité permanente totale
  • versement d’indemnités journalières – incapacité temporaire totale de travail
    Ainsi, l’entreprise pourra faire mentir le poète Lamartine : « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé »…

 

 

Isabelle MONTEIL

Directrice de département
Protection sociale
imonteil@theoreme.fr